Hit enter after type your search item

(FR) Gérez ses références avec EndNote online

L’outil EndNote facilite le travail fastidieux de collecte et de gestion manuelle des documents de recherche et de mise en forme des bibliographies. Il offre également une plus grande facilité et un meilleur contrôle dans la collaboration avec les collègues.

Il y a plusieurs avantages liés à l’utilisation d’un outil de gestion de références bibliographiques tel qu’EndNote :

  • Gagner du temps en téléchargeant les références en ligne et les introduire simplement dans votre document.
  • Organiser de manière efficace les références sous forme de dossiers mais aussi bénéficier du formatage automatique des références selon le style requis par l’éditeur de la revue ciblée pour publication
  • Et bien sûr éviter les erreurs d’orthographe sur les noms d’auteurs, titres de publications, noms de revues ou même éviter les oublis d’information tel que l’année de publication ou les numéros de pages.

L’enregistrement de la session est disponible sous forme de playlist en plusieurs parties:

  1. Introduction et Contexte

Dans cette première partie, je parle un peu du contexte. Quand vous travaillez avec les références, l’objectif c’est d’abord de les récupérer, les gérer, éventuellement les partager et ensuite les formater correctement quand on écrit un papier scientifique.

Avant de commencer à parler d’EndNote, on parle de référence donc de citations bien sûr. Quand on rédige, lors de la rédaction, ce qui peut-etre compliqué ou fastidieux c’est de passer énormément temps potentiellement à récupérer les publications que vous traitez ainsi que des travaux que vous voulez citer. Et donc ça prend du temps c’est un petit peu fatiguant, et intellectuellement pas très riche. Mais c’est très critique et crucial pour publier des travaux de recherche de bonne qualité.

Quand on regarde d’un point de vue évolution historique, on se rend compte que le nombre de citations augmente. Statistiquement, rien qu’en 2019 on avait 90 millions de citations indexées dans le Web of Science Core Collection. 47 citations par publication en moyenne en 2019. Et quand on compare ce chiffre avec le nombre de citations moyens il ya dix ans, il y a eu une augmentation de 33% quand on compare le nombre de citations. Donc, en moyenne on cite plus qu’avant.

Notre objectif c’est d’être plus efficace sur la gestion du temps pour qu’on puisse faire de la recherche plutôt que d’être un petit peu en difficulté sur la gestion des références. Malheureusement on voit encore beaucoup de gens qui vont passer des centaines d’heures à manuellement récupérer les références et à les formater manuellement. On n’a plus besoin de faire ça aujourd’hui. Quand je visite les universités, je rencontre beaucoup de chercheurs qui travaillent de cette façon. C’est-à-dire qu’ils vont trouver une application intéressante, ils vont l’écrire sur un bout de papier ou par mail où ils vont se créer un document Word ou fichier Excel pour garder un historique trace écrite de ce qu’ils

lisent et de ce qu’ils vont citer. Il n’y a pas très longtemps encore, quelqu’un me disait j’ai passé toute la semaine, jours et nuits, à revoir les références pour soumettre une thèse ou une publication à temps. Il n’y a plus besoin de travailler de cette façon avec EndNote.

Avec EndNote vous avez la possibilité de créer de formater automatiquement les biographies avec l’accès à distance. On va pouvoir collecter les références facilement, sauvegarder les bibliothèques de références et ajouter les citations directement dans votre document. Et l’objectif aussi c’est de pouvoir formater les références avec énormément de possibilités en termes de style. Vous savez que quand vous allez écrire un manuscrit et que vous voulez le soumettre à un éditeur de revue scientifique, le style requis sera communiqué. Il y a la possibilité de changer le style assez facilement.

2- Import de références depuis le Web of Science

On va parler du Web of Science, car il y a une intégration entre EndNote et le Web of Science. Donc quand on utilise le Web of Science, on peut exporter directement vers EndNote (Desktop ou Online).

Alors avant d’exporter vers EndNote Online, il faut d’abord créer un compte sur EndNote.com. Ce même compte vous permet aussi d’accéder a d’autres ressources (Master Journal List, Publons, et la plateforme Web of Science/Incites selon votre accès)

3- Import depuis Google Scholar ou PubMed

On peut aussi se connecter à PubMed. Par exemple, je cherche dans Google Scholar ou PubMed, j’exporte pour ensuite importer dans EndNote.

La plupart des bases de données (bibliographiques ou non) ont une fonction export qui permet de sauvegarder les références sous forme de fichier pour ensuite importer ce fichier dans EndNote.

4- Recherche en ligne et partage de références

On peut aussi se connecter aux bases de données auxquelles on a accès.

Ensuite il y a la partie gestion ou organisation des groupes de références. Alors, dans EndNote on appelle ça des groupes, mais en on peut considérer comme des dossiers, un peu comme quand vous gérez vos emails. Vous allez gérer vos emails par dossiers.

Puis, je peux partager mes dossiers avec mes collègues pour les partager de manière efficace.

5- Import avec EndNote click

Dans cette section, j’explique comment exporter les références en utilisant l’extension EndNote Click disponible dans les navigateurs internet. Avec cette extension, il y a la possibilité d’exporter la référence directement vers votre bibliothèque en ligne dans EndNote avec le texte intégral en pièce jointe.

6- Export de références et Cite While you Write

Alors une fois qu’on a importé nos références, on peut maintenant les manipuler et les formatter avec le style qui convient. On peut faire cette etape manuellement. Mais ce qui est plus intéressant c’est d’installer et d’utiliser un petit outil qui s’appelle Cite While You Write. C’est un petit plugin ou un menu additionnel dans votre outil de traitement de texte, Word par exemple. Quand vous allez l’installer, vous allez pouvoir vous connecter à votre base de données, a votre bibliotheque en ligne, trouver la publication que vous voulez citer et l’insérer automatiquement dans votre manuscrit.

7- Manuscript Matcher

Et enfin dernière fonctionnalité, une fois qu’on a fini notre manuscrit et qu’on est prêt à le soumettre à un éditeur, on peut renseigner le titre de notre manuscrit et le résume, alors bien sûr pas toute la publication, et demander à EndNote online de nous trouver des revues indexées dans le Web of Science avec un facteur d’impact et les métriques de citations.

8- Questions Réponses

Dans cette partie, je réponds a quelques questions posées par certains participants lors d’un webinaire concernant l’utilisation d’EndNote Online.

3 Comments

  1. merci dr
    c’est un peu difficile mais j’essayerai de regarder plusieurs fois cette leçon pour bien assimiler

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This div height required for enabling the sticky sidebar